Recherchez la Paix avec les autres !

Recherchez la Paix avec les autres !
by

Voilà le thème qui a démarré les activités de ce mercredi 8 Août 2018 au camp biblique Buja2018. Au réveil, déjà à 5h30 après la méditation dans les dortoirs, le bain et le petit déjeuner, une ambiance inhabituelle se fait sentir dans l’enceinte du Centre SOS Village d’enfants Kamenge de Ntahangwa.

Dans le développement de ce premier thème de la journée, le prédicateur Remy BISAGA, prenant la parole a conduit la lecture des livres de Jean 15,1-8 ; Galates 5,22 ; 2Pierre 1,2 et Luc 2,52  développant le thème « la recherche de la paix avec les autres ».

Il ne suffit pas de suivre Christ, il faut aussi demeurez en lui pour bien le ressembler partager sa paix, partager son cœur. C’est ici que nous allons connaitre une vraie croissance dans la maturité avec Christ. Vous imaginez, alors que Pierre assai de mentir pour dire qu’il n’était pas avec Jésus, mais même dans son mensonge on remarque une vérité, la présence de Dieu. Alors que certains d’autres, même dans leur vérité on ne voit que le mensonge (suis chantre, mais ta conduite ne le prouve même pas).

Vivre la paix avec les autres implique notre relation en société avec nos semblables. La Bible en parle à travers la vie de Jésus sur quelques aspects importants à savoir :

  • La croissance en sagesse (c’est-à-dire du point de vue de la connaissance),
  • En stature : Paul parle de l’importance de l’exercice physique, quoiqu’il serve à peu de choses, il importe de savoir capitaliser « ce peu »
  • En grâce, devant Dieu et les hommes : ceci implique la relation avec Dieu et avec les hommes. Par ignorance de certaines vérités d’aucuns ne savent pas donner la place chacune de ces deux relations ; ils se focalisent sur Dieu et parfois ne prennent plus soin de leurs semblables. Et seule la croissance dans la grâce peut nous aider à faire cela.

La Bible parle de la connaissance du Christ à deux niveaux 🙂 Illustration : Si vous êtes au restaurant et que vous y commandiez un repas, vous vous faites une idée sur le genre de repas que l’on va vous amenez en fonction des connaissances des autres repas auxquelles vous avez déjà gouté. Mais dès lors que vous avez le repas devant vous et que vous y aviez gouté, vous en avez une autre connaissance différente de la première. Et c’est bel et bien la connaissance par expérience. C’est à ce niveau de connaissance que Dieu nous appelle. Et non pas la première. Cela implique notre amour envers Dieu ; la Bible déclare que Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croie en lui. C’est une décision personnelle d’aimer ou non Dieu. Il en est de même pour la paix. Le fondement de l’amour pour Dieu c’est (l’amour de) Dieu lui-même. L’amour c’est d’abord un sentiment de l’intérieur qui implique de nombreuses caractéristiques.

Pour conclure le message, le prédicateur a précisé que la paix c’est d’abord une décision. Il est possible de rencontrer des gens qui ne veulent pas faire la paix, mais il est aussi important de comprendre que maintenir la paix est beaucoup meilleur que chercher à avoir raison.

Dans la suite des enseignements, le Pasteur BALUKU Djeph de l’Eglise CLM/Bujumbura a développé le thème autour de la jeunesse face à la technologie. Il a, dans son message souligné que la technologie est bonne pour vu que nous l’utilisons pour la gloire de Dieu. C’est une manière de Dieu de faciliter les choses pour nous. Cependant, à cause de l’ignorance de toutes ces choses, nous nous sentons limités au point que nous ne pouvons rien faire, rien du tout d’excellent. Nous devons être des personnes qui connaissent les temps dans lesquels ils sont. Etre ignorant fait que nous ne soyons même pas à mesure de savoir résoudre nos problèmes, surtout celui lié à la technologie.

Dieu nous appelé à être des personnes excellentes, demandez-vous seulement pourquoi les gens devraient vous écouter ? Pour quelle raison ? Mais aussi, savez-vous ce que Dieu dit à votre sujet ? Que dit la Bible sur vous ? Créés à l’image de Dieu, la tête et non la queue… C’est-à-dire que toutes les caractéristiques que révèle Dieu sont en nous, il suffit seulement, comme un interrupteur, d’appuyer sur la bonne touche pour les activer et commencer à faire des grandes choses pour impacter le monde autour de nous. C’est bien de savoir prier, mais travailler est aussi important : Il faut donc prier en même temps que vous travaillez, priez comme vous travaillez comme vous adorez comme vous travaillez encore et encore…

Dans la séance de l’après-midi consacrée essentiellement au thème « Que dit la Bible face à l’alcool et la drogue », et facilitée par le Révérend SURUMWE, les participants ont pris du temps de réfléchir sur les questions suivantes :

  1. Montrez comment les boissons alcoolisées et les drogues constituent un problème réel dans les églises ?
  2. Quelles sont les types des boissons alcoolisées et drogues courants ou vendus dans la ville (Bujumbura/Goma) ?
  3. Donnez les méfaits et conséquences des boissons alcoolisées et drogues sur : le plan physique, le plan psychique, le plan social et le plan spirituel
  4. Quelle leçon pouvons-nous tirer de Jérémie 35,1-15 ; Romains 14,21 ; Ephésiens 5,13

La journée a été clôturée par différents témoignages au sujet de cette dernière thématique développée, après la présentation de différents groupes. Une fois encore, différents jeux ont été au rendez-vous dans la soirée avant, le souper !

Par Daniel MUYISA Beltchatsar, Reporter Buja2018

Crédit photos Don Juan M.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *